12-14 rue du Marché Saint-Honoré Paris 1er01 42 60 47 21 - contact@nomadsparis.com

EXPO ZENOY, GRAFFITI ARTISTE

0 Flares Filament.io 0 Flares ×

wall_zenoy img_0069 fly_girl_2 anvers-2ZENOY, GRAFFITI ARTISTE
Né le 21 JANVIER 1974, a peint en France, Italie, Hollande, Suisse, Allemagne, Autriche, Belgique,…

Quelle trace veux-tu laisser pour le futur ?
Je veux simplement laisser mon tag, mon blaze, Zenoy !

Du 7 Janvier au 25 Fevrier, Zenoy prend possession Nomad’s pour une exposition haute en couleurs !
Le vernissage aura lieu le 16 Janvier en présence de l’artiste.

Extrait d’un entretien avec Zenoy :

– Quel a été ton premier contact avec le graffiti ?
– Cela remonte à 1988, un pote de classe revenait des États-Unis. Je le voyais gratter du papier toute la journée.
Ma curiosité m’a poussé a lui demander ce qu’il faisait et il m’a répondu qu’il taguait.
– Il t’a emmené dans la rue ?
– Non, il m’a simplement expliqué le délire du tag et du graffiti, m’a raconté ce qu’il se passait aux États-Unis.
Cela m’a plu tout de suite, presque instantanément.
– Quel a été ton premier contact avec la rue et le métro ?
– Très vite, je me suis trouvé un tag et j’ai commencé dans la rue, sur les trains, dans les bus qui menaient à l’école.
– Qu’est ce qui t’a donné envie de peindre sur toiles ?
– C’est un peu par hasard, au début des potes m’ont demandé une petite toile pour eux, puis de fil en aiguille, j’en ai fait d’autres.
J’y trouve un certain plaisir. Ensuite, j’ai rencontré des personnes qui sont devenues des amis et qui me font confiance pour réaliser
des projets sur toiles pour des sociétés telles que Natixis, l’Oréal, Actualis.

– Quels ont été tes premiers contacts avec le marché de l‘art, as-tu eu des sponsors, des mécènes qui t’ont aidé ?
– Oui, j’ai rencontré des gens qui m’ont poussé qui m’ont aidé – à des degrés différents -, mais que je n’oublie pas. Le tout premier à m’avoir acheté des toiles, à m’avoir motivé à continuer à peindre s’appelle Jean-Jacques F. Ensuite, il y a eu Marie W. qui m’a fait faire des gros projets, puis Philip M. qui a organisé ma première exposition et qui ma propulsé chez son ami Jean Hamon, grand collectionneur dans le monde de l’art. Une vraie et belle histoire à laquelle je ne crois toujours pas, c’est fou de pouvoir rencontrer des personnes qui sont prêtes à t’aider, à te faire évoluer dans ce que tu aimes… et c’est rare !

Categories: Actualités
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Filament.io 0 Flares ×